logo-bosh-fr

Bosch Mondeville
02-10 2016

L’impression 3D : Une évolution majeure pour le métier d’industriel

L’impression 3D fabrique des pièces ou objets à partir de fichiers numériques 3D. Une révolution industrielle, puisqu’il s’agit d’une technologie additive où la matière est progressivement déposée afin d’obtenir l’objet voulu. Jusqu’à présent, il était nécessaire de commencer par la fabrication longue et fastidieuse d’un moule, ou de soustraire de la matière d’une forme brute (généralement de type cubique ou cylindrique) via des techniques de fraisage ou de tournage. L’impression 3D ouvre des champs de possibilités infinies : formes géométriques complexes et imbriquées, pièces mécaniques d’un seul tenant, objets uniques travaillés… Elle permet des pièces jusqu’ici impossibles à fabriquer et remet question l’ensemble des procédés industriels utilisés jusqu’ici.

Il existe différents procédés et techniques d’impression 3D comme l’impression par photopolymérisation (SLA), l’impression par liage de poudre (SLS) et le dépôt progressif de matière fondue (FDM) qui donnent des résultats sensiblement différents. Les matériaux employés pour la fabrication d’une pièce sont généralement le plastique (résine, polyamide, ABS) et les métaux. On trouve des matériaux bio-compatibles à des fins d’utilisations médicales (prothèse…), résistants à la chaleur, transparents. On peut aussi trouver des plastiques rigides ou à l’inverse flexibles permettant par exemple le clipsage.

A Mondeville, Bosch offre l’impression par SLS, FDM et SLA pour des pièces plastiques.

Des exemples de réalisation?

Au sein de MPRINT3D, de nombreux produits ont été réalisés pour Bosch mais aussi pour d’autres clients externes comme la ville de Caen, la SNCF, Florette, Agrial ou encore Clemessy. Les demandes sont très variées : mors de robots, posages, boitiers, support de stores, orthèses, maquettes, prototypes, etc. Il est possible de produire des pièces jusqu’à 50 cm3.

Les bénéfices pour les clients ?

  • l’accessibilité de fabrication,
  • la fabrication des objets sans assemblage
  • un design mieux optimisé
  • la réalisation de pièces uniques à la demande
  • peu de pertes de matière
  • la réduction des coûts & raccourcissement de la chaîne de production
  • imagination et création facilitées

Il est désormais possible de concevoir facilement et rapidement, de visualiser un design ou de fabriquer une pièce unique manquante à faible coût.