logo-bosh-fr

Bosch Electronic Manufacturing Services
28-06 2017

Bosch Tech Day Industrie 4.0 : une journée au cœur de l’usine connectée

Le Groupe Bosch organisait ce jeudi 8 juin 2017 son second Tech Day Industrie 4.0 à l’heure où l’industrie du futur est au cœur des débats pour redynamiser l’industrie française. Bosch proposait un évènement axé sur des cas pratiques et des échanges : une journée ponctuée de conférences, de rencontres et d’une table ronde avec des experts autour de solutions concrètes pour l’industrie du futur sur son site de Mondeville.

Bosch souligne sa volonté d’ouvrir ses savoir-faire pour mieux permettre l’échange d’idées et favoriser les partenariats dans le secteur clé de l’industrie.

Ce sont ainsi près de 200 dirigeants, ingénieurs et institutionnels de l’industrie française issus de tous secteurs qui se sont réunis ce 8 juin. Cette journée avait pour objectif d’aborder les perspectives majeures des industriels impliqués au quotidien dans la digitalisation de leurs process de production, en se basant sur des retours d’expérience de collaborateurs des usines Bosch en France labellisées I4.0 (Drancy, Marignier, Mondeville, Moulins, Rodez, Vendôme et Vénissieux) qui présentaient les technologies qu’ils ont eux-mêmes mises en œuvre.

Le Bosch Tech Day 2017 laisse aussi la part belle aux solutions venant de partenaires comme SAP, SIGFOX et AUTODESK ou encore de start-ups comme GLOVE avec ses gants connectés, Conseil 3D et Bossard spécialisé en logistique avec sa balance connectée assurant la gestion des stocks en temps réel et reliée au fournisseur.

Deux conférences thématiques ont abordé les enjeux majeurs de la transformation digitale des usines avec un témoignage de Faurecia et un autre de Bosch AE (Automotives Electronics). Dans la continuité, SIGFOX a dressé un état des lieux sur la croissance exponentielle de l’internet des objets pendant que la BPI suivait en expliquant son accompagnement des entreprises industrielles dans une transformation digitale.

Enfin se tenait une table ronde sur le thème « Conserver l’emploi et les usines en France, l’industrie du futur au cœur des systèmes de reconquête » en présence de la FIM (Fédération des Industries Mécaniques), du BCG, de l’AIF (Alliance de l’Industrie du Futur), SAP et Bosch.

Les usines Bosch : laboratoires de bonnes pratiques Industrie 4.0.

Le Groupe Bosch profite de la diversité de ses 276 sites de production et de l’expérience terrain pour mettre rapidement en pratique les meilleurs procédés de l’Industrie 4.0. Le Groupe a ainsi décidé de bâtir ses solutions sur des usages issus de l’expérience. A ce jour, plus de 400 projets pilotes sont mis en œuvre autour de thématiques aussi diverses que la gestion de la production en série, la customisation, le service client, la maintenance prédictive, les inventaires ou la conception d’objets connectés. L’ensemble des sites bénéficie du retour d’expérience de chaque projet sous forme de bonnes pratiques qu’ils peuvent ensuite mettre en œuvre à leur tour en fonction de leurs besoins.

Le site Bosch Mondeville qui a déployé une feuille de route I4.0 depuis 2012 est complètement intégré dans cette organisation ; la transformation digitale est le quotidien de l’usine.

Aperçu des solutions Bosch pour la connectivité des usines présentées lors du Tech Day du 8 juin.

De nombreuses entités Bosch ont participé au Tech Day. Parmi elles, Bosch Software Innovations exposait ses solutions qui permettent de rendre les machines intelligentes et de récupérer des données telles que les états et historiques de panne. L’opérateur a ainsi accès en temps réel à son niveau de production et peut agir en conséquence. Les techniciens de maintenance obtiennent depuis leur tablette ou smartphone toutes les instructions de réparations grâce à des algorithmes puissants qui rendent possible la maintenance prédictive.

Bosch Connected Devices & Solutions (BCDS) et Bosch Engineering GmbH (BEG) partageaient leur savoir-faire en ingénierie IoT en particulier pour l’industrie connectée. Pour la visualisation et la gestion interactive des données, Bosch Rexroth propose une centralisation numérique du flux d’informations et un affichage en temps réel avec l’ActiveCockpit. Toujours chez Bosch Rexroth, les visseuses autonomes intelligentes Wi-Fi NEXO offrent une nouvelle précision grâce à des capteurs et écrans qui permettent la visualisation des résultats de vissage. La production devient collaborative, avec une traçabilité des opérations.

L’assistant de production APAS de Bosch ATMO, premier système robotique industriel certifié pour les opérations collaboratives, est doté d’une enveloppe recouverte de capteurs de proximité qui détectent lorsqu’un humain s’approche trop près, arrêtant alors le système afin de garantir sa sécurité.

Impression 3D, capteurs et assistance aux opérations, machines communicantes pour une meilleure traçabilité ont été présentés in situ lors d’un tour d’usine.

Active-glass, les lunettes intelligentes pour checklists de contrôle développées par l’usine Bosch de Vénissieux ainsi que des AVG (Automated Guided Vehicle) étaient en démonstration sur une market place éphémère. De même pour le monitoring Energy Platform de Bosch ST-IE qui influe sur l’efficacité énergétique de l’usine. La start-up Bosch ZenOway spécialisée dans la logistique I4.0 était aussi présente avec ses écrans tactiles.

Ces solutions sont proposées à la vente sous forme de prestations (audit, consulting) et déploiement de technologies.