logo-bosh-fr

Bosch Mondeville
21-12 2017

Bosch Mondeville, invité d’honneur d’Autodesk University à Las Vegas

Du 14 au 16 novembre s’est tenu Autodesk University Las Vegas 2017, un rendez-vous incontournable pour ceux qui conçoivent, construisent ou fabriquent les nouveautés de demain. Des professionnels issus des secteurs de l’architecture, du design, de l’industrie et des médias se sont réunis pour trois jours de conférences, d’inspiration et de développement de compétences approfondies.

A cette occasion, Bosch Mondeville est revenu sur sa transformation digitale lors de la conférence d’introduction d’Andrew Anagnost, CEO d’Autodesk. La transition vers de nouveaux marchés à plus forte valeur ajoutée et la feuille de route i4.0 du site normand ont été dévoilées à un public de 10.000 personnes, faisant de ce site un exemple à suivre.

Depuis 2014, Bosch Mondeville répond à de nouveaux marchés portés par l’Internet des objets. Le site accompagne des entreprises françaises et innovantes avec un nouveau type de partenariat industriel comme celui réalisé avec SIGFOX, par exemple.

 

18-06 2018

EMS+ : Design for Excellence

Après avoir développé son offre EMS avec succès, Bosch Mondeville tend à apporter toujours plus de solutions à ses clients avec l’émergence de l’EMS+. En apportant son savoir-faire via des méthodes DfX (Design for excellence), l’usine dépasse ses qualités de sous-traitant et mobilise ingénieurs et techniciens pour devenir un réel partenaire dans la réalisation de projets.

C’est le cas de figure d’un client qui fabrique depuis 2 ans des trackers connectés : dans l’optique d’une montée en croissance, il a fait appel à Bosch pour chiffrer la fabrication de volumes plus importants. Bosch lui a alors proposé une prestation DfX afin d’adapter le design.

Le Design for Excellence existe sous plusieurs formes : il peut se traduire par le choix d’un composant alternatif parfaitement compatible ou très similaire (DfC), l’amélioration de la « manufacturabilité » des pièces et cartes électroniques (DfM), la réduction du nombre d’opérations d’assemblage (DfA), l’amélioration, de la qualité des pièces et des produits finaux (DfQ) ou encore l’amélioration de la couverture de test et l’optimisation du temps de test global (DfT).

Grâce à Bosch et la combinaison de ces processus DfX, le client a remporté un gain de 18% sur le prix série de son produit à volumes équivalents, avec un ROI (Return On Investment) sur 12mois et un produit optimisé pour des volumes plus importants.

C’est la nouvelle promesse de Bosch Mondeville en tant que sous-traitant et partenaire privilégié dans la réalisation de cartes et objets électroniques.

14-06 2018

L’Industrie 4.0, par Pascal Laurin.

Elue « Usine de l’année » en 2017, l’usine de Mondeville est désormais reconnue pour son approche visionnaire I4.0 version Bosch. Pascal Laurin, Directeur de la récente activité Bosch Connected Industry en France, nous parle de cette transformation digitale réussie.

En quelques mots, comment définiriez-vous les termes Industrie 4.0 ou encore industrie du futur ?

Pascal Laurin : Le paysage industriel a connu trois grandes révolutions : la mécanisation, l’électrification et plus récemment numérisation. Nous rentrons aujourd’hui dans ce qui pourrait être la quatrième, celle de la connectivité, d’où le terme 4.0. Les usines deviennent aujourd’hui connectées grâce à l’internet des objets. La vision que nous avons chez Bosch de l’industrie du futur doit toujours nous permettre de travailler en mode série, mais des séries d’une pièce avec plus de personnalisation pour répondre à une orientation client plus prégnante.

En quoi Bosch Mondeville est précurseur de l’industrie du futur en France ?

P.L : En se renouvelant, Bosch Mondeville a développé tout un écosystème d’innovation : dématérialisation des processus, zéro papier, maintenance prédictive, robots collaboratifs, capteurs RFID … Cette usine s’efforce au quotidien de moderniser ses machines, équipements et logiciels pour satisfaire au mieux ses clients, augmenter sa compétitivité et faire monter ses salariés en compétence.

Prenons comme exemple l’impression 3D qui a été introduite avec succès dans l’usine : la start-up interne et incubée MPRINT3D est une petite révolution. L’achat d’une première machine Zortrax en 2016 a permis de repousser les limites de la créativité avec un retour sur investissement de l’ordre de quelques semaines. Cette initiative montre qu’il est possible de concevoir et d’innover facilement et rapidement. Dans ce cas précis, cette agilité permet de visualiser un design, de fabriquer une pièce unique manquante ou un support d’aide aux opérations, tout en économisant du temps et de l’argent.

Ce sont toutes ces technologies et procédés visionnaires apportés à nos machines et lignes de montage qui ouvrent de nouvelles perspectives et font de Bosch un pionner dans l’industrie du futur en France.

Concrètement, comment cela fonctionne chez Bosch ?

P.L : Il faut avoir une approche pragmatique et ne pas faire de l’industrie 4.0 pour faire de l’industrie 4.0. S’il y a bien une vision de la Direction du Groupe Bosch, c’est que ce sont les usines qui poussent et expérimentent les solutions. Nous avons dans nos 276 usines à peu près 400 projets pilotes dans de nombreux domaines : logistique, production, maintenance … Un partage des bonnes pratiques et un mode de fonctionnement en réseau permet aux usines d’être à la fois utilisatrices mais aussi développeur de technologies I4.0. Cette émulation saine permet à tout site d’avancer à son rythme. En France, les usines de Rodez, Moulins, Drancy, Vendôme et Mondeville font partie des sites les plus avancés dans leur transformation digitale.

Digitalisation rime souvent dans l’esprit collectif avec déshumanisation. Quel est le secret du site normand pour avoir gardé l’humain au cœur de sa transition ?

P.L : Pour Bosch, une usine du futur n’a pas d’avenir sans les Hommes. La connectivité de nos lignes a permis des gains de productivité et a redynamisé une industrie made in France. Grace à ce virage digital réussi, nous assistons à une relocalisation et un maintien des emplois. Bosch Mondeville gagne des projets face à des concurrents proposant des fabrications dans des pays dits low-costs.

Outre les questions de coûts, certaines solutions apportent une meilleure ergonomie et réduisent les troubles musculo-squelettiques. Ces nouveaux outils collaboratifs connectés, comme le Cobot APAS de Bosch ATMO, prennent en charge les tâches fastidieuses et répétitives. Chez Bosch, nous pensons que l’humain est à la racine du progrès, c’est pourquoi un budget et du temps sont alloués à des projets i4.0 en interne pour stimuler la créativité et encourager l’intrapreunariat au sein des usines. De plus, ces compétences peuvent aussi être partagées à d’autres industriels dans le cadre d’une prestation Bosch Connected industry : nos experts locaux sont au service des industriels.

L’Allemagne est reconnue pour toujours avoir eu une longueur d’avance sur les autres pays d’Europe en matière d’industrie. Peut-on dire aujourd’hui que l’Allemagne est plus avancée que la France dans l’aller vers l’industrie du futur ?

P.L : Le constat est là : l’Allemagne a 4 fois plus de robots que la France aujourd’hui, et certaines régions connaissent le plein emploi. La France doit impérativement prendre le virage de la digitalisation de son moyen de production. Il y a ces jours une opportunité pour rattraper le retard d’autant plus que la Chine entend bien se mettre dans le sillage de la digitalisation avec son plan Made in China 2025.

L’usine ouvre régulièrement ses portes à des visiteurs et organise plusieurs fois par an des rencontres sur le thème de l’industrie du futur. Quels intérêts pour le site et nos usines françaises ?

P.L : Les usines bosch en France proposent des Tours I4.0 destinés aux industriels et institutionnels de tous secteurs. Nous voulons transmettre notre savoir-faire i4.0 en montrant des cas d’usages précis car chez Bosch, la transformation digitale est tangible.

Ces tours I4.0 sont aussi une opération de communication fidèle à notre volonté de transparence sur nos procédés. Nous estimons que nos visiteurs deviennent après ces visites des ambassadeurs de nos usines.

 

27-04 2018

#JoinTheTeam : Bosch Mondeville recrute !

Vous souhaitez intégrer une équipe dynamique et passionnée ? Vous êtes motivé(e) par le challenge, la négociation et l’esprit entrepreneurial ? Nous recherchons actuellement un Responsable Commercial EMS (H/F), un Acheteur Commodity Composants Electroniques / Acheteur projet (H/F) ainsi qu’un Ingénieur développement mécanique afin d’assurer le développement commercial de notre activité.

Pour visionner nos offres et postuler:

Responsable Commercial EMS 2018.PDF

Acheteur Commodity Composants Electroniques 2018.PDF

Ingénieur développement mécanique.PDF

 

 

21-12 2017

L’offre EMS de Bosch Mondeville se diversifie.

Des nouveautés dans l’offre EMS et une diversification réussie dans la sous-traitance à forte valeur ajoutée.

Exclusivement concentré sur le secteur automobile jusqu’en 2014, Bosch Mondeville a développé son offre EMS et assure la fabrication de systèmes électroniques et mécatroniques dans divers secteurs : l’énergie et les réseaux, la mobilité, l’industrie et la maison connectée.

Bosch Mondeville diversifie ses activités pour proposer une offre plus complète et se modernise dans différents secteurs dont l’internet des objets (IoT). Avec l’objectif d’améliorer l’expérience client, nos spécialistes offrent des services supplémentaires d’ingénierie orientés produits.

Nos ingénieurs, outre leurs compétences en production et méthodes d’industrialisation, sont à même de vous conseiller dans le développement hardware, software, radio ou mécanique.

En effet, une grande proportion des produits développés embarque une technologie de communication. Il existe une multitude de protocoles qui répondent à différents besoins. Dans le cadre du développement d’un produit, nos spécialistes opteront pour celui en meilleure adéquation avec vos besoins et ceux de vos clients finaux.

La radiofréquence est un axe de développement important pour nos ingénieurs. Par exemple, Sigfox est un protocole de communication longue portée, orienté très bas débit et faible consommation. On le retrouve régulièrement dans l’Energie et les réseaux, l’Industrie 4.0 ou encore la Smart Home.

Cette offre de partenariat industriel se distingue du modèle classique de sous-traitance puisque grâce à l’offre EMS de Bosch Mondeville, les partenaires ont accès à l’univers des services et des solutions pour l’IoT. Ce modèle vertueux permet aux clients de Bosch Mondeville de se concentrer sur l’innovation et le succès de leurs produits.

 

21-12 2017

Le Bosch Capacity Tester développé à Mondeville

Lancé en juin 2017, le Bosch Capacity Tester (BCT) est un produit innovant (électronique, mécanique et soft) qui permet aux revendeurs de vélos électriques de déterminer l’efficacité de la batterie. Développé sur le site de Mondeville, le BCT répond aux exigences de nos clients et complète l’environnement eBike, système Bosch.

D’utilisation aisée, (BCT branché sur secteur et relié à un PC), ce dernier permet de mesurer les performances et ce en un temps compris entre 1 heure et 3 heures selon la version de la batterie.

Dans la continuité, Bosch poursuit son investissement dans la mobilité intelligente en acquérant en septembre 2017 la start-up COBI.

Pionnière dans les systèmes pour vélo connectés, cette Start-up exploite une multitude de possibilités via le smartphone, et offre à son utilisateur plus de sécurité, de confort et de plaisir.

 

www.cobi.bike

21-12 2017

Bosch Mondeville, lauréat des projets pionniers de la transformation digitale

Le déploiement de solutions I4.0 Bosch Rexroth récompensé lors du benchmark EBG

Jeudi 16 novembre à Paris s’est tenue la journée « Digital Innovation », évènement signé EBG (Electronic Business Group), véritable think tank d’innovation digitale. Cette journée est dédiée aux nouveautés apparues sur l’ensemble des marchés digitaux et opérant à différents niveaux des organisations : marketing digital, e-commerce, supply-chain connectée … avec un focus de plus en plus fort sur l’expérience client.

C’est dans le cadre de cet évènement rassemblant plus de 800 participants que l’EBG a sélectionné 3 lauréats parmi une trentaine de projets pionniers en matière d’innovation et d’organisation augmentée. Bosch Mondeville s’est vu remettre le titre pour sa capacité à utiliser l’IoT (Internet des objets) au sein de ses ateliers.

Lors de la remise du prix, Pierre Bagnon, Directeur EMS France, a présenté la station ActiveAssist de Bosch Rexroth qui sera déployée en 2018. Cette station de travail intelligente permet un contrôle sécurisé des procédés tout en assurant 100% de la qualité.

Elle identifie précisément les pièces à assembler et assiste les opérateurs lors du montage des produits par des pointeurs laser en temps réel. Comme de nombreux outils de l’industrie du futur déployés sur le site de Bosch Mondeville, les avantages sont multiples et le retour sur investissement rapide.

28-07 2017

Bosch Mondeville, élu Usine de l’année 2017 en France

Mondeville distingué pour son excellence stratégique et opérationnelle

Chaque année L’Usine Nouvelle organise les Trophées des Usines, concours qui récompense les meilleures initiatives de stratégie, R&D, qualité, supply-chain, RH et responsabilité sociale et environnementale d’entreprises industrielles, tous secteurs confondus.

Cette année, Bosch Mondeville s’est vu remettre le prix de l’Usine de l’année 2017. Le site s’est en effet distingué par la réussite d’un programme de diversification vers des marchés de l’Internet des objets (Internet of things, IoT) avec une transformation digitale de son outil industriel.

C’est notamment grâce à une refonte organisationnelle et à l’industrie 4.0 que ce virage de production de très grande vers des moyennes séries a été possible. Le prix récompense également l’excellence opérationnelle mesurée par des gains de productivité importants, une qualité mesurée sous la barre du défaut par million de produits et un taux de livraison just-in-time avoisinant les 100%.

Ce trophée est une récompense importante, il reconnaît par ailleurs la qualité du dialogue social et l’engagement de tous les collaborateurs dans cette organisation industrielle.

« Manufacturing as a service » : une offre EMS nouvelle et une diversification réussie dans la sous-traitance à forte valeur ajoutée

Exclusivement concentré sur le secteur automobile jusqu’en 2014, Bosch Mondeville a développé son offre EMS et assure la fabrication de systèmes électroniques et mécatroniques dans divers secteurs : l’énergie et les réseaux, la mobilité, l’industrie et la maison connectée.

Cette offre de partenariat industriel se distingue du modèle classique de sous-traitance. Grâce à l’offre EMS de Bosch Mondeville, les partenaires ont accès à l’univers des services et des solutions pour l’IoT à travers des services supplémentaires d’ingénierie en production et méthode d’industrialisation, mais aussi du conseil en développement Hardware et Software, expertise en capteurs, ou développement d’interfaces homme-machine qui répondent aux exigences de l’expérience client. Ce modèle vertueux permet aux clients de Bosch Mondeville de se concentrer sur l’innovation et le succès de leurs produits.

Le service de production offre par ailleurs un outil industriel à la fois robuste, flexible et de qualité selon les principes du BPS (Bosch Production System) permettant à des sociétés qui rencontrent des succès importants sur leurs marchés d’industrialiser et produire en France.

C’est le cas de la Société DEVIALET qui a confié l’assemblage de PHANTOM, son enceinte connectée, d’une qualité exceptionnelle, ou de SIGFOX qui sous-traite la fabrication des ACCESS STATION pour son réseau radio-fréquence bas-débit et économe en énergie.

Une mutation digitale vers l’Industrie 4.0, référence dans l’écosystème industriel français EMS

Depuis 2012, le site Bosch de Mondeville migre vers une usine connectée, adaptative, et sans papier. De nombreuses solutions innovantes sont développées et déployées dans les ateliers de fabrication autour de l’Industrie 4.0.

Ainsi, la mise en œuvre du Pocket PC en bord de ligne de production avec appel d’urgence et description des pannes a généré un gain de 3% sur le taux de rendement global (OEE). Les réunions quotidiennes d’amélioration utilisent des Active Cockpits, panneaux tactiles et digitaux qui ont permis de supprimer le papier de l’atelier tout en gagnant en efficience quant à la mise à jour des indicateurs.

Le Big Data dans l’atelier est un important champ d’exploration. Les capteurs placés sur les machines remontent les données qui, une fois traitées par des algorithmes puissants, permettent d’anticiper les arrêts en mettant en œuvre la maintenance prédictive.

Outre l’impact direct que les outils de l’industrie du futur ont sur la productivité, la qualité et la gestion des stocks, ils améliorent les conditions de travail de l’humain, comme le robot collaboratif APAS de Bosch qui permet à la fois de limiter les troubles musculo-squelettiques de l’opérateur, d’accroître ses compétences et de revaloriser ses tâches.

C’est pour toutes ces raisons que Bosch Mondeville est l’Usine de l’année 2017, cette récompense honore plusieurs années de travail et de recherche d’excellence.

Pierre Bagnon

28-06 2017

Bosch Tech Day Industrie 4.0 : une journée au cœur de l’usine connectée

Le Groupe Bosch organisait ce jeudi 8 juin 2017 son second Tech Day Industrie 4.0 à l’heure où l’industrie du futur est au cœur des débats pour redynamiser l’industrie française. Bosch proposait un évènement axé sur des cas pratiques et des échanges : une journée ponctuée de conférences, de rencontres et d’une table ronde avec des experts autour de solutions concrètes pour l’industrie du futur sur son site de Mondeville.

Bosch souligne sa volonté d’ouvrir ses savoir-faire pour mieux permettre l’échange d’idées et favoriser les partenariats dans le secteur clé de l’industrie.

Ce sont ainsi près de 200 dirigeants, ingénieurs et institutionnels de l’industrie française issus de tous secteurs qui se sont réunis ce 8 juin. Cette journée avait pour objectif d’aborder les perspectives majeures des industriels impliqués au quotidien dans la digitalisation de leurs process de production, en se basant sur des retours d’expérience de collaborateurs des usines Bosch en France labellisées I4.0 (Drancy, Marignier, Mondeville, Moulins, Rodez, Vendôme et Vénissieux) qui présentaient les technologies qu’ils ont eux-mêmes mises en œuvre.

Le Bosch Tech Day 2017 laisse aussi la part belle aux solutions venant de partenaires comme SAP, SIGFOX et AUTODESK ou encore de start-ups comme GLOVE avec ses gants connectés, Conseil 3D et Bossard spécialisé en logistique avec sa balance connectée assurant la gestion des stocks en temps réel et reliée au fournisseur.

Deux conférences thématiques ont abordé les enjeux majeurs de la transformation digitale des usines avec un témoignage de Faurecia et un autre de Bosch AE (Automotives Electronics). Dans la continuité, SIGFOX a dressé un état des lieux sur la croissance exponentielle de l’internet des objets pendant que la BPI suivait en expliquant son accompagnement des entreprises industrielles dans une transformation digitale.

Enfin se tenait une table ronde sur le thème « Conserver l’emploi et les usines en France, l’industrie du futur au cœur des systèmes de reconquête » en présence de la FIM (Fédération des Industries Mécaniques), du BCG, de l’AIF (Alliance de l’Industrie du Futur), SAP et Bosch.

Les usines Bosch : laboratoires de bonnes pratiques Industrie 4.0.

Le Groupe Bosch profite de la diversité de ses 276 sites de production et de l’expérience terrain pour mettre rapidement en pratique les meilleurs procédés de l’Industrie 4.0. Le Groupe a ainsi décidé de bâtir ses solutions sur des usages issus de l’expérience. A ce jour, plus de 400 projets pilotes sont mis en œuvre autour de thématiques aussi diverses que la gestion de la production en série, la customisation, le service client, la maintenance prédictive, les inventaires ou la conception d’objets connectés. L’ensemble des sites bénéficie du retour d’expérience de chaque projet sous forme de bonnes pratiques qu’ils peuvent ensuite mettre en œuvre à leur tour en fonction de leurs besoins.

Le site Bosch Mondeville qui a déployé une feuille de route I4.0 depuis 2012 est complètement intégré dans cette organisation ; la transformation digitale est le quotidien de l’usine.

Aperçu des solutions Bosch pour la connectivité des usines présentées lors du Tech Day du 8 juin.

De nombreuses entités Bosch ont participé au Tech Day. Parmi elles, Bosch Software Innovations exposait ses solutions qui permettent de rendre les machines intelligentes et de récupérer des données telles que les états et historiques de panne. L’opérateur a ainsi accès en temps réel à son niveau de production et peut agir en conséquence. Les techniciens de maintenance obtiennent depuis leur tablette ou smartphone toutes les instructions de réparations grâce à des algorithmes puissants qui rendent possible la maintenance prédictive.

Bosch Connected Devices & Solutions (BCDS) et Bosch Engineering GmbH (BEG) partageaient leur savoir-faire en ingénierie IoT en particulier pour l’industrie connectée. Pour la visualisation et la gestion interactive des données, Bosch Rexroth propose une centralisation numérique du flux d’informations et un affichage en temps réel avec l’ActiveCockpit. Toujours chez Bosch Rexroth, les visseuses autonomes intelligentes Wi-Fi NEXO offrent une nouvelle précision grâce à des capteurs et écrans qui permettent la visualisation des résultats de vissage. La production devient collaborative, avec une traçabilité des opérations.

L’assistant de production APAS de Bosch ATMO, premier système robotique industriel certifié pour les opérations collaboratives, est doté d’une enveloppe recouverte de capteurs de proximité qui détectent lorsqu’un humain s’approche trop près, arrêtant alors le système afin de garantir sa sécurité.

Impression 3D, capteurs et assistance aux opérations, machines communicantes pour une meilleure traçabilité ont été présentés in situ lors d’un tour d’usine.

Active-glass, les lunettes intelligentes pour checklists de contrôle développées par l’usine Bosch de Vénissieux ainsi que des AVG (Automated Guided Vehicle) étaient en démonstration sur une market place éphémère. De même pour le monitoring Energy Platform de Bosch ST-IE qui influe sur l’efficacité énergétique de l’usine. La start-up Bosch ZenOway spécialisée dans la logistique I4.0 était aussi présente avec ses écrans tactiles.

Ces solutions sont proposées à la vente sous forme de prestations (audit, consulting) et déploiement de technologies.

28-05 2017

Bosch et Sigfox partenaires pour la fabrication de la Sigfox Access Station

Un partenariat naturel entre Bosch et Sigfox

Sigfox a choisi Bosch mondeville pour la fabrication de sa Sigfox Access Station. Un partenariat qui fait suite à celui déjà effectif entre Sigfox et ELM Leblanc, filiale de groupe Bosch, pour la connection de 100 000 chaudières au réseau Sigfox France. «Cet accord de fabrication s’inscrit dans notre stratégie de partenariat global avec le groupe Bosch, qui vise à s’engager ensemble dans l’Internet des objets industriels. L’excellence industrielle de Bosch, renommée dans le monde entier, constitue un gage de sécurité, de précision et de très haute fiabilité pour les équipements du réseau Sigfox», explique Christophe Fourtet, co-fondateur et directeur scientifique de Sigfox.

Sigfox Access Station : une avancée majeure

Sigfox Access Station est la nouvelle génération de points d’accès sans fil du réseau mondial Sigfox. Elément constitutif des antennes du réseau, la nouvelle Access Station de Sigfox offre des performances optimales en termes de capacité, afin de soutenir le déploiement massif de solutions IoT à l’échelle mondiale.

Conçue selon les principes de radio cognitive ou SDR (Software Defined Radio), l’Access Station Sigfox représente une avancée technologique majeure. Elle traite plus de 10 millions messages par jour, offre une puissance de calcul dix fois supérieure à sa version précédente, tout en consommant deux fois moins d’énergie. Hautement évolutive, elle est reconfigurable à distance par simple programmation logicielle et permet à Sigfox de s’engager dans l’ère du big data et du machine learning. De taille compacte, l’Access Station Sigfox est de plus simple et rapide à déployer.

Sigfox, actuellement présent dans une trentaine de pays, prévoit d’étendre son réseau à plus de 60 pays d’ici fin 2018. Sa technologie fournit une couverture nationale avec 15 fois moins d’antennes qu’un opérateur mobile

L’inter connectivité produits et services : objectif stratégique de Bosch.

Bosch, l’un des leaders mondiaux dans le domaine de l’inter connectivité, participe activement aux mutations technologiques qui façonneront notre futur environnement. L’offre complète du Groupe concerne aussi bien les systèmes, objets connectés que l’interconnexion machine-to-machine.

Bosch offre à tous de vivre l’expérience fascinante de l’Internet des Objets. En effet, le Groupe est à même de relier aujourd’hui les mondes virtuels et physiques des objets et des solutions. Pour ce faire, les collaborateurs du Groupe travaillent à livrer des technologies de capteurs, de logiciels et de services qui améliorent au quotidien le confort et la vie et préservent l’environnement. Pour les utilisateurs, tout est aussi plus simple que possible : Simply.Connected.

1 2